Recherche avancée

Botschaft von Luxemburg in Österreich, der Slowakei, Slowenien und Ungarn / Ständige Vertretung bei der OSZE und den Internationalen Organisationen > ACTUALITéS > Jean Asselborn à la réunion informelle des ministres des... >

Jean Asselborn à la réunion informelle des ministres des Affaires étrangères de l’OSCE à Mauerbach

Donnerstag, 13. Juli 2017

Sur invitation de la présidence-en-exercice autrichienne de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), le ministre des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg, Jean Asselborn a participé à la réunion informelle des ministres des Affaires étrangères de l’OSCE, qui s’est tenue le mardi 11 juillet 2017 à Mauerbach en Autriche.

La réunion informelle des ministres des Affaires étrangères des 57 États participants de l’OSCE a permis d’aborder les sujets liés à la sécurité en Europe. Les discussions ont tout d’abord porté sur la situation en Ukraine et notamment sur la mise en œuvre de tous les points des accords de Minsk. Rappelant l’importance de l’organisation pour surmonter des différences dans le passé, le ministre Asselborn a insisté sur le rôle primordial que joue l’OSCE dans la recherche d’une solution au conflit en Ukraine orientale, notamment à travers la mission spéciale d'observation que le Luxembourg soutient pleinement.
Les ministres se sont par la suite tournés vers la prévention de l’extrémisme violent et la radicalisation conduisant au terrorisme avant de discuter de la dimension humaine, de la protection des droits de l’homme et des libertés fondamentales au sein de l’OSCE et de ses États participants. Le ministre Asselborn a s’est prononcé en faveur d’un rôle renforcé concret pour l’OSCE dans ce domaine. Il a aussi souligné le rôle unique que l'OSCE joue dans l'observation des élections dans l'espace OSCE, et qu’il faudra également renforcer ce domaine d'action de l'OSCE et permettre l'observation d'élections dans tous les États participants.

Suite à la déclaration ministérielle de Hambourg en décembre 2016, les ministres se sont enfin penchés sur le dialogue structuré sur la sécurité et particulièrement sur le contrôle des armements. Dans un contexte d’une augmentation préoccupante d’exercices militaires et d’un manque de transparence et de confiance entre États participants, il est, selon Jean Asselborn, crucial de prendre nos responsabilités et de renforcer l’OSCE au lieu de créer davantage de méfiance.
En marge de la réunion de l’OSCE, le ministre Asselborn a eu une réunion avec le chancelier fédéral d'Autriche, Christian Kern, et l’ancien président fédéral de la république d'Autriche, Heinz Fischer, afin de faire le point sur les grands dossiers d’actualité politique internationale et européenne.

Zurück zur Ausgangsseite